Agence de Presse de l'Amérique Latine

Agression médiatique contre le Nicaragua

Managua, 22 juillet (Prensa Latina) Le fait qu’un traqueur de tendances sur Twitter par zones géographiques (trendsmap) ait démontré qu’une étiquette anti-sandiniste utilisée sur ce réseau social avait un grand impact aux Philippines, a été dénoncé hier comme un exemple de guerre médiatique contre le Nicaragua.

Il est difficile de croire que les Philippins soient très intéressés par ce pays, commente le bulletin numérique Informe Pastrán en référence à la bataille de message qui a eu lieu sur les réseaux ce week-end à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution sandiniste.

Le trendsmap a enregistré que l’étiquette (hashtag) utilisée par l’opposition nicaraguayenne pour minimiser la mobilisation des sandinistes sur les réseaux sociaux a été énormément utilisée en provenance des Philippines, du Chili et de l’Arabie Saoudite.

Cela laisse entrevoir l’utilisation de programmes de modification d’IP (adresse identifiant un périphérique sur le réseau) ou le paiement à des laboratoires utilisant des logiciels effectuant automatiquement des tâches répétitives sur Internet, comme cela a déjà été confirmé antérieurement, soutient la publication numérique nicaraguayenne.

peo/agp/fgn