Agence de Presse de l'Amérique Latine

Une décennie après son décès, Cuba se souvient de Lucius Walker

La Havane, 7 septembre (Prensa Latina) Cuba se rappelle aujourd’hui avec gratitude, tout juste 10 ans après son décès, du révérend nord-américain Lucius Walker (1930-2010), fondateur de l’organisation Pastores por la Paz (Pasteurs pour la Paix).

Walker, dont les cendres reposent à La Havane dans l’accomplissement de sa dernière volonté, a suscité l’affection de la population de l’île pour sa solidarité permanente et la défense du droit des Cubains à l’autodétermination et a développé un fort activisme contre le blocus du gouvernement de son pays contre cette nation caribéenne.

Ce pasteur de l’Église baptiste du salut a parcouru des centaines de villes des États-Unis, au mépris des lois du blocus, pour apporter à Cuba des tonnes de produits déficitaires dans les années 1990, après la chute du camp socialiste et dans le cadre de la recrudescence du siège de Washington.

Il a encouragé, de 1992 à sa mort, 21 caravanes d’amitié de Pasteurs pour la Paix, qui se rendent régulièrement à Cuba pour y apporter et distribuer une aide humanitaire et des médicaments en autobus scolaire sans demander d’autorisation ni de licence aux autorités nord-américaines.

Cette solidarité a également atteint le Nicaragua, El Salvador, le Guatemala et le Chiapas (au Mexique), pour aider les victimes de la politique étrangère des États-Unis.

Il a été un combattant infatigable pour l’égalité raciale et les droits civils des Afro-Américains dans son pays, et un défenseur de la justice, du progrès social et des causes émancipatrices des nations du tiers monde.

peo/ifb/evm