Agence de Presse de l'Amérique Latine

Ignacio Ramonet salue la capacité de réaction de Cuba face à la Covid-19

Paris, 17 septembre (Prensa Latina) Le professeur et journaliste franco-espagnol Ignacio Ramonet a souligné hier la réponse de Cuba face à la Covid-19, marquée par la mobilisation d’un système de santé reconnu au niveau mondial et par toute la société.

En participant sur les réseaux sociaux Youtube et Facebook à un programme sur la vocation humaniste de Cuba dans le domaine de la santé, l’écrivain a qualifié de spectaculaire et extraordinaire la réaction de l’île pour faire face au coronavirus SARS-Cov-2 à l’intérieur de ses frontières et a salué sa solidarité avec d’autres pays touchés par la pandémie.

J’ai vécu plusieurs mois à Cuba lors du premier impact de la Covid-19 et j’ai pu voir directement l’organisation rapide du pays, a-t-il précisé lors du forum animé par le journaliste colombien Hernando Calvo, et qui a également réuni l’ambassadeur cubain en France, Elio Rodriguez.

Selon Ramonet, la société mobilisée a trouvé des réponses à des défis complexes dans d’autres parties du monde, comme ceux de l’accès au masque et aux soins pour les personnes les plus vulnérables, dont les personnes âgées.

Les autorités ont notamment identifié la nécessité de porter un masque pour enrayer la propagation du virus et, faute de ressources, elles ont orienté son élaboration de manière artisanale par les familles, et en très peu de temps tout le monde en avait un, a-t-il signalé.

L’intellectuel a souligné l’activation du système de santé de Cuba, qu’il a considéré comme une puissance médicale, avec l’apport d’étudiants qui de porte à porte se sont chargés d’identifier la situation des communautés face à la Covid-19 et du suivi auprès des professionnels du secteur.

Pour Ramonet, le fait qu’au milieu de cette bataille, l’île ait envoyé les brigades médicales du contingent Henry Reeve dans des dizaines de pays qui ont demandé de l’aide, y compris d’Europe occidentale, est également remarquable.

Il a rejeté les campagnes qui depuis les États-Unis tentent de discréditer le travail de santé de la plus grande des Antilles et sa solidarité, une croisade qu’il a qualifiée de misérable.

L’île a donné un exemple d’internationalisme, un principe qui a accompagné la Révolution dès le début et défendu par Fidel Castro, parce qu’aucun autre pays n’a envoyé de médecins dans autant de nations dans le contexte de l’une des pires crises sanitaires affrontées par l’humanité, a-t-il souligné.

Pour sa part, l’ambassadeur Rodriguez a mis les internautes au courant du panorama de la lutte contre la pandémie dans la nation caribéenne et a insisté sur la volonté politique du gouvernement cubain de relever le défi qu’elle représente.

Concernant la solidarité internationaliste de Cuba dans le scénario imposé par la Covid-19, il a mentionné l’arrivée de professionnels insulaires de la santé dans plus de 40 pays et territoires, une position qui continuera, parce que cela fait partie des principes défendus par la Révolution depuis ses débuts, a-t-il assuré.

peo/wmr