Agence de Presse de l'Amérique Latine

L´Agence mondiale antidopage salue le travail de l’Ethiopie

Addis-Abeba, 24 octobre (Prensa Latina) Le président de l’Agence mondiale antidopage, Witold Banka, a salué l’engagement et les résultats de l’Éthiopie dans la lutte contre l’utilisation de substances illégales pour améliorer les performances sportives.

Connue sous les sigles AMA ou WADA, l’agence soutiendra les efforts éthiopiens pour améliorer les programmes contre les substances et les méthodes nocives, a déclaré dans un dialogue avec le président de la Commission des sports du pays africain, Elias Shikur.

Banka a estimé que les autorités étaient 'pleinement conscientes de l’importance de cette question' et s’est félicité des efforts qu’elles déployaient pour prévenir, contrôler et sanctionner le dopage en menant une action systématique et globale qui pourrait servir d’exemple à d’autres pays.

Il a également mis en garde contre les obstacles que la propagation de la Covid-19 pose au niveau mondial, en particulier pour ce qui est des tests hors compétitions, et a appelé à ne pas faire de concessions à ceux qui tenteraient de se livrer au dopage.

Shikur, pour sa part, a déclaré que le dopage est une menace pour la santé des athlètes et une pratique qui a un impact social très préjudiciable, en particulier chez les jeunes, et viole tous les principes du sport.

Tout d’abord, nous attachons une importance particulière à la sensibilisation des sportifs aux risques du dopage, et nous mettons en œuvre des dynamiques et des règles pour obtenir des résultats positifs de manière durable, a déclaré le fonctionnaire lors de l’échange réalisé par vidéoconférence.

Nous voulons, a-t-il affirmé, préserver la réputation mondiale du sport éthiopien en prévenant l’utilisation de substances qui améliorent les performances et devenir un pays leader de l’Afrique dans la mise en œuvre du plan stratégique quinquennal de l’AMA.

peo/car/raj