Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le coureur kenyan Elijah Manangoi disqualifié des Jeux Olympiques pour dopage

Monaco, 15 novembre (Prensa Latina) Le coureur kenyan Elijah Manangoi va rater les Jeux Olympiques de Tokyo après avoir été suspendu deux ans pour avoir manqué à ses obligations de localisation antidopage, a confirmé vendredi dans un communiqué l’Unité d’Intégrité de l’Athlétisme.

Selon le rapport, Manangoi, champion du monde de 1500 mètres en 2017, a été jugé coupable de ne pas s’être présenté à trois contrôles antidopage surprise qu’il aurait dû accomplir le 3 juillet 2019, le 12 novembre et le 22 décembre de la même année.

Le document ajoute que le courreur de 27 ans a accepté les conséquences de cette violation des règles antidopage et que la mesure sera valable du 22 décembre 2019 au 21 décembre 2021.

Il rappelle que les règles antidopage indiquent que les athlètes doivent faire connaître leur localisation géographique aux autorités de lutte contre le dopage trois mois à l’avance, afin de permettre des contrôles en dehors des compétitions chaque jour de l’année.

La suspension de Manangoi rejoint celle imposée le 20 octobre dernier, pour la même raison, au sprinter nord-américain Christian Coleman, champion du monde de 100 mètres à Doha 2019.

peo/jcm/rws