Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba et le PMA réaffirment leur engagement à lutter contre la faim

Rome, 18 novembre (Prensa Latina) Cuba et le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ont réaffirmé aujourd’hui le bon état de leurs relations de coopération et l’engagement de continuer à renforcer le travail vers un monde libéré de la faim.

Tel a été le thème central de l’entretien tenu au siège de l’ambassade de Cuba en Italie par l’ambassadeur et représentant insulaire permanent auprès des organismes internationaux basés dans cette capitale, José Carlos Rodriguez, et le directeur régional du PAM pour l’Amérique Latine et les Caraïbes, Miguel Barreto.

Dans un communiqué, la représentation de l’île a indiqué que Rodriguez avait remercié le PAM de sa récente offre d’assistance après le passage de la tempête tropicale Eta, ainsi que de son soutien aux programmes sociaux liés à la sécurité alimentaire et à l’intervention en cas de catastrophe naturelle.

Soulignant le rôle du personnel de l’institution spécialisée des Nations Unies, le diplomate a affirmé que, en tant que membre de son Conseil d’administration, Cuba maintiendra son soutien et sa contribution responsable à la coopération internationale inconditionnelle, neutre et impartial, conformément aux principes du multilatéralisme.

Il a également évoqué les graves dommages causés à la sécurité alimentaire du peuple cubain par le blocus économique, commercial et financier des États-Unis, récemment  renforcé par l´administration de Donald Trump.

Les deux parties, a-t-il noté, ont échangé des vues sur le prochain Plan stratégique du PAM pour Cuba (2021-2024), qui devrait bénéficier directement à plus de 1,5 million de personnes et indirectement à 3,9 millions de personnes.

Barreto, pour sa part, s’est félicitée de la collaboration de Cuba au bon fonctionnement du PAM et a salué sa coopération technique, en particulier dans les domaines de la prévention, de l’intervention et de la gestion des risques liés aux catastrophes naturelles dans les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes.

Un autre thème abordé lors de la rencontre, précise le communiqué, a été l’impact de la Covid-19 dans les pays latino-américains et caribéens, avec les dommages portés à la santé et à la vie humaine, en plus de graves préjudices économiques.

peo/agp/Fgg