Articles

Le Venezuela enverra de l’oxygène dans une ville brésilienne dépassée par les cas de Covid-19

Caracas, 15 janvier (Prensa Latina) Le gouvernement vénézuélien soutiendra avec de l’oxygène l’effondrement du système de santé de la ville de Manaus, dans le nord-ouest de l’État brésilien d’Amazonas, frappé par une seconde vague de la pandémie de Covid-19.

Par le biais du réseau social Twitter, le chancelier vénézuélien, Jorge Arreaza, a fait état de contacts soutenus avec les autorités étatiques afin de coordonner l’aide pour pallier l’impact de l’urgence épidémiologique.

Sur les instructions du président Nicolas Maduro, nous avons parlé avec le gouverneur de l’État d’Amazonas, Wilson Lima, pour mettre immédiatement à sa disposition l’oxygène nécessaire pour faire face à l’urgence sanitaire à Manaus. La solidarité latino-américaine avant tout, a manifesté Arreaza sur le réseau social.

C’est toujours un honneur de tendre la main au peuple frère du Brésil, en particulier dans des moments aussi complexes. Pour les bolivariens, la solidarité est un devoir, a ajouté le chef de la diplomatie vénézuélienne.

Le système de santé de Manaus s’est effondré ce jeudi à cause du nombre élevé de décès et de patients infectés par la Covid-19, situation aggravée par le manque de gaz médicinaux pour assurer le soutien vital des malades.

Dans une lettre adressée à son homologue brésilien Ernesto Araújo en août 2020, le chancelier Arreaza a souligné l’importance de coordonner les stratégies pour contenir la pandémie de Covid-19 à la frontière binationale.

'Nous insistons sur le fait qu’il est temps de renoncer aux attitudes, à l’arrogance, aux différences; (...) le droit international oblige également les nations à coopérer, surtout dans les situations d’urgence', a souligné le ministre des Affaires étrangères dans la lettre.

Arreaza a également souligné la nécessité de rechercher la formule pour transcender les différences et ouvrir la voie à une nouvelle dynamique de relations bilatérales intégrales pour le bien des peuples des deux nations.

peo/Jha/Wup