Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un procès entache la meilleure performance du Costa Rica en Coupe du Monde

Par Alejandro Gomez

San José, 17 mars (Prensa Latina) S’il s’avère vrai ou non que Keylor Navas et d´autres joueurs ont menacé de perdre des matchs pour sortir que le selectionneur colombien Jorge Luis Pinto soit remplacé, ce qui est sûr c´est que ce procès entache aujourd’hui la meilleure performance de l´équipe nationale de football du Costa Rica au cours d´une Coupe du Monde.

Depuis la semaine précédente, l’un des tribunaux du Circuit I de San José examine l’accusation de diffamation présumée contre les dirigeants du football local Adrián Gutiérrez et Juan Carlos Román, présentée par les trois capitaines du onze du Costa Rica lors de la Coupe du Monde au Brésil en 2014 : Bryan Ruiz, Celso Borges et Keylor Navas.

La procédure pénale s’appuie sur les déclarations faites par ces dirigeants à la presse en 2018, et selon lesquelles ces joueurs auraient déclaré qu’ils perdraient trois matchs se suite si Pinto restait à la tête de l’équipe nationale.

Ces joueurs, selon ces dirigeants, demandaient la rupture du contrat avec Pinto, étant opposés aux méthodes disciplinaires du technicien colombien et à la façon dont il traitait les joueurs.

Mais le détonateur de cette s’est produit ce lundi, quand l’ancien président de la Fédération Costaricienne de Football (Fedefútbol) Eduardo Li, emprisonné et sanctionné dans la retentissante affaire de corruption de hauts dirigeants de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) en 2014, a révélé que cette menace a été proférée par le gardien de but costaricien, Keylor Navas, et star de l´équipe nationale.

Li a ajouté qu’il s’est étonné que ces joueurs et en particulier Keylor connaissent une clause du contrat signé par le technicien colombien avec la Fedefútbol, qui prévoyait justement qu´il serait démis de ces fonctions en cas de trois défaites consécutives, car les termes de ce type de documents sont totalement confidentiels.

L´accusation de Li contre Keylor a immédiatement parcouru le monde du football, ce dernier étant l’une des figures les plus reconnue de ce sport et portier du club français du PSG.

Dans l’attente de la décision des juges, le fait est que ce procès entache totalement la meilleure performance du Costa Rica de toute son histoire en Coupe du Monde.

peo/jcm/ale