Agence de Presse de l'Amérique Latine

La vaccination anti-Covid-19 des femmes enceintes va commencer dans la capitale cubaine

La Havane, 23 juillet (Prensa Latina) Avant la fin du mois de juillet, la vaccination anti-Covid-19 des femmes enceintes et des mères allaitantes commencera pour la première fois à Cuba, ont annoncé  les autorités sanitaires. 

La Dr Nilda Roca, directrice provinciale adjointe de la santé, citée par le journal local Tribuna de La Habana, a déclaré qu'un groupe de plus de neuf mille femmes recevront le candidat vaccin Soberana 02, dans son schéma à deux doses, plus une dose de rappel de Soberana PLUS, développé par l’Institut  Finlay des Vaccins (IFV).

Roca a précisé que seules les femmes enceintes au deuxième et troisième trimestre de leur grossesse et les mères qui allaitent étaient incluses dans cette étude.

Le 9 juillet, les spécialistes de l'IFV ont expliqué à Prensa Latina que les scientifiques cubains travaillaient déjà sur un protocole permettant d'initier en toute sécurité la vaccination anti-Covid-19 chez les femmes enceintes et post-partum.

« La santé de la femme enceinte est celle d'une femme adulte en bonne santé, mais il faut tenir compte du fait que la vaccination n'a pas de conséquences pour le futur bébé. Voilà pourquoi  il existe des études spéciales de tératogenèse, où il est possible de démontrer que l'application du produit n'affecte pas le fœtus, a commenté à cette agence Vicente Vérez, directeur de l'IFV.

Le médecin a également expliqué que les études de tératogenèse visaient à démontrer que le produit n'était pas toxique, ni capable de provoquer une anomalie congénitale chez le fœtus, et a ajouté que des progrès avaient été réalisés dans l'immunisation avec Soberana 02 et Soberana Plus.

D'autre part, des spécialistes du Centre de génie génétique et de biotechnologie ont récemment expliqué que dans le cas du vaccin Abdala, qui dispose déjà d'une autorisation d'utilisation d'urgence, le ministère de la santé publique (Minsap) pourrait évaluer la possibilité de l'administrer aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent leurs bébés.

Le centre a fourni aux autorités réglementaires nationales et au Minsap toutes les données sur le produit en ce qui concerne sa sécurité et ses performances, en plus de l'évaluation des études de reproduction préclinique qui complètent la sécurité d'utilisation du vaccin dans ce groupe vulnérable.

jcc/msm/ghp