Agence de Presse de l'Amérique Latine

Alerte sur la crise de l’eau dans l’ouest des États-Unis

Washington, 20 août (Prensa Latina) La crise de l’eau va dominer la politique de l’Ouest des États-Unis au cours de la prochaine décennie, ou plus, en raison du changement climatique, a assuré aujourd’hui Kirk Adams, ancien législateur de l’État de l’Arizona. 

Cet avertissement se produit alors qu’une sécheresse prolongée et de plus en plus grave a provoqué une pénurie alarmante d’eau dans l’ouest du pays, déclenchant ce qui risque de devenir une crise qui pourrait menacer l’avenir de certaines des villes et des économies les plus dynamiques du pays, a signalé le quotidien The Hill.

Le Bureau des réclamations a déclaré lundi dernier la première pénurie d’eau du fleuve Colorado, obligeant à réduire les allocations d’eau aux États de l’Ouest dans les prochains mois, a rapporté la publication.

Des fonctionnaires et experts de l’eau qui surveillent attentivement les niveaux des lacs et des rivières des montagnes Rocheuses jusqu’à la Basse-Californie avertissent qu’ils s’attendent à de nouvelles réductions à moins qu’il pleuve.

Un quart du territoire des États de l’Ouest du pays connaît une sécheresse exceptionnelle, selon le Centre national d’atténuation de la sécheresse, y compris de larges franges de la vallée centrale de la Californie, l’Est des États de Washington et de l’Oregon, et de grandes parties de l’Utah, du Nevada, de l’Iaho et du Montana, a indiqué The Hill.

Les conditions de sécheresse sont l’une des principales causes des importants incendies de forêt qui sont devenus une caractéristique commune des étés de l’ouest des États-Unis. Mais le problème à long terme se manifeste maintenant dans les réserves, a souligné le quotidien.

Dans tout l’ouest, l’eau de ces réservoirs, lacs et rivières est proche ou en dessous des niveaux historiques les plus bas.

Par exemple, a-t-il ajouté, le lac Mead, qui approvisionne les résidents de l’Arizona, de la Californie, du Nevada et du nord du Mexique, se trouve à seulement 1067 pieds au-dessus du niveau de la mer, son point le plus bas depuis la construction du barrage Hoover dans les années 1930.

L’avenir à long terme de l’eau dans l’ouest des États-Unis est incertain, surtout si la sécheresse actuelle continue ou s’aggrave, ont averti les experts cités par The Hill.

peo/mem/lb