Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba encourage la coopération avec le bloc eurasien

Kishkek, 20 août (Prensa Latina) Le premier ministre cubain, Manuel Marrero, a réaffirmé aujourd’hui l’engagement de son pays à renforcer les liens économiques, commerciaux, financiers et de coopération avec l’Union économique eurasienne (UEE). 

En intervenant par vidéo lors de la réunion du Conseil intergouvernemental de l’UEE, dans la ville kirghize de Cholpon-Ata, le premier ministre a déclaré que l’île considère comme importants les échanges intersectoriels et le renforcement du travail conjoint dans les domaines d’intérêt commun.

'L’une des priorités de nos agendas doit être la lutte contre la pandémie de Covid-19, qui a déclenché une crise multisectorielle et constitue un défi pour le développement de nos nations', a-t-il averti.

Il a souligné que ce n’est que par des efforts conjoints que l’on pourra enrayer la propagation de la pandémie et en minimiser les conséquences.

À cet égard, il a réaffirmé la disposition de Cuba à partager de l’expérience de ses professionnels acquise durant la gestion de la crise sanitaire, ainsi que les résultats des recherches scientifiques menées en vue de la prévention et du traitement de la maladie.

Il a également réaffirmé l’intérêt de La Havane concernant la participation active des entreprises eurasiennes aux projets d’investissement dans le pays, pour l’augmentation et la diversification des exportations de biens et de services.

Il a indiqué que la mise en œuvre de projets communs dans divers secteurs, en particulier ceux liés à la prospection et à la production d’hydrocarbures, aux industries pharmaceutiques et biotechnologiques, à l’agriculture, aux transports et à l’industrie sidérurgique figurait parmi les priorités de l’île .

Le premier ministre a réaffirmé la volonté de Cuba d’approfondir les relations dans le secteur du tourisme, en mettant l’accent sur le mode corporatif et dans le domaine de la santé, conformément aux caractéristiques des marchés des États membres.

Il a également souligné la détermination de la nation antillaise à collaborer à la mise en œuvre des orientations stratégiques pour le développement de l’intégration économique eurasienne jusqu’en 2025, ainsi que d’autres plans liés à la stratégie de développement économique et social de Cuba jusqu’en 2030.

'Nous sommes convaincus qu’ensemble, nous pouvons relever les défis de ces temps difficiles et que, en étroite coopération, nos gouvernements seront en mesure d’assurer le bien-être de nos peuples', a conclu Marrero.

Des représentants des États membres de l’UEE, à savoir la Russie, le Bélarus, le Kazakhstan, l’Arménie et le Kirghizistan, ainsi que de la Moldavie, de l’Ouzbékistan et de Cuba, pays qui ont le statut d’observateur, ont participé à la réunion.

Du côté cubain était également présent lors de l’événement l’ambassadeur de l’île en Russie, Julio Garmendía, nommé par son gouvernement représentant permanent auprès de la Commission économique eurasienne.

peo/oda/mml