Agence de Presse de l'Amérique Latine

Inquiétudes sur les effets d'un prochain séisme en Haïti

Port-au-Prince, 26 août (Prensa Latina)Suite au récent tremblement de terre dévastateur en Haïti, les autorités locales des départements du Nord demandent aujourd'hui que des mesures concrètes soient prises pour éviter les conséquences d'un événement similaire dans cette région.

Michèle Oriol, secrétaire du Comité interministériel pour l'aménagement du territoire, a rappelé que les prévisions scientifiques laissent entrevoir un risque élevé que de telles catastrophes se produisent dans l'extrême nord du pays et que les conséquences pourraient être désastreuses, notamment à Cap Haïtien, où les constructions anarchiques abondent, selon le journal Le Nouvelliste.

Dans le Nord, de nombreuses études sont menées, mais nous devons quitter les études pour formuler des recommandations, afin de prendre des mesures concrètes", a déclaré la sociologue.

Elle a souligné que la construction dans la deuxième ville du pays ne repose pas sur des bases solides et a appelé à un examen de la résilience des logements, en particulier des logements à étages.

« Nous n'avons pas beaucoup de temps pour le Nord. Nous avons besoin d'actions spécifiques, en termes de prévision des catastrophes naturelles, notamment des tsunamis ».

Au début de l'année dernière, lors d'une conférence scientifique sur le risque de tremblement de terre dans le pays, le géologue Claude Preptit a averti que le Grand Nord était l'une des régions présentant le plus grand risque sismique en raison de la faiblesse de ses sols.

Le directeur de l'Office de l'énergie et des mines a expliqué que lorsqu'un tremblement de terre se produisait, l'onde pouvait traverser le sol et atteindre une très grande distance, tandis que la vitesse de propagation dépendra du type de terrain traversé et du bâtiment qui le surmonte.

Haïti est situé au milieu d'un vaste système de failles géologiques résultant du mouvement des plaques caraïbe et nord-américaine. Les experts préviennent que l'accumulation d'énergie entre les plaques tectoniques pourrait accroître la possibilité d'autres tremblements de terre dans le pays.

jcc/mem/ane