Agence de Presse de l'Amérique Latine

La beauté de Cuba concentrée dans une ville comme Gibara

Gibara,Cuba (Prensa Latina) Gibara est un village de pêcheurs fondé il y a plus de 200 ans, situé dans la région Est de Cuba et présentant un attrait particulier étant donnée sa beauté et son intimité. 

En effet, il y a quelques années, elle a été attirée par le tourisme international en raison de la demande de plusieurs visiteurs  qui venaient à Cuba et souhaitaient connaître des paysages particuliers.

C'est pourquoi le ministère du tourisme (Mintur) de cet archipel a inclus cet endroit dans ses routes et circuits. Et aujourd'hui, alors que la Covid-19 bat son plein, de nombreuses familles recherchent cette ville par voie électronique. 

Gibara est une curiosité, connue sous le nom de Village blanc des crabes, est située sur la côte nord de la province orientale cubaine de Holguín.

Fondée en 1817, elle est devenue un important port commercial dans la partie est de l'île. Plus récemment, elle a connu une renaissance avec de nouveaux hôtels tels que l'Ordoño (chaîne hôtelière Encanto), l'Arsenita et la Plaza Colón.

La société hôtelière espagnole Iberostar, à Cuba depuis plus de 25 ans, a récemment commencé à y gérer lesdits établissements.

Iberostar exploite 17 hôtels dans huit destinations sur l'île, avec 6 500 chambres (à La Havane, Varadero, Trinidad, Cayo Coco, Cayo Largo del Sur, Cayo Santa María, Cayo Guillermo et Holguín), et a été fortement attiré par ledit village de pêcheurs.

Gibara compte également 39 logements privés, 78 chambres de ce même type d'administration et sept restaurants familiaux, connus à Cuba sous le nom de paladares.

La municipalité a acquis sa composition actuelle suite à la division politico-administrative d'octobre 1976.

Son territoire s'étend sur 626 kilomètres carrés, et sa population s'élève à plus de 71 000 habitants, dont 36 000 vivent dans les zones urbaines et 35 000 dans les zones rurales.

Le territoire est divisé en 10 conseils populaires comprenant 15 localités, 10 rurales et 5 urbaines.

Ces endroits s'appellent Velasco, Poblado de Floro Pérez, Bocas, Uñas, et d'autres plus petits comme Playa Caletones, Arrollo Seco, Limones, La Gegira, Playa Los Bajos et Las Caobas, ainsi que certains quartiers et zones purement rurales.

Le chef-lieu de la municipalité est la ville du même nom, une enclave portuaire qui, au XIXe siècle, était le principal accès par mer à toute la partie nord de l'est de Cuba, avec un important complexe architectural-colonial.

Au nord, Gibara possède une vaste bande côtière qui s'étend de la plage de Los Bajos à El Mangle, à la frontière avec la province de Las Tunas. Derrière cette bande se trouve la baie, un endroit calme, beau et intéressant pour tout pèlerin.

jcc/jcm/rfc