Agence de Presse de l'Amérique Latine

« Le blocus contre Cuba est inhumain et immoral »

 Par Fady Marouf

Damas, 9 septembre (Prensa Latina) Le ministre syrien des Affaires étrangères et des Expatriés, Faisal al-Mekdad, a considéré comme « inhumain et immoral » le blocus économique, commercial et financier imposé à Cuba par le gouvernement des États-Unis.

« Nous transmettons notre entière solidarité et considérons que le blocus contre Cuba et la loi césarienne imposée à la Syrie sont les deux faces d'une même médaille », a admis le ministre des Affaires étrangères  en exclusive à Prensa Latina  après une réunion avec l'ambassadeur cubain dans ce pays, Miguel Porto.

Il a dénoncé le fait que les successives administrations étasuniennes ont trahi les principes sur lesquels les États-Unis eux-mêmes ont été créés, en privant les peuples de Cuba et de Syrie de nourriture et de médicaments d'une manière, ce  qui contredit la logique morale et humaine.

Le haut fonctionnaire a considéré que les relations bilatérales, soient-elles  économiques voire politiques, étaient profondes,  et a exprimé sa volonté de surmonter les difficultés  empêchant leur développement, qu'il s'agisse de la pandémie de Covid-19,  de la guerre contre le terrorisme menée par la Syrie ou bien  de la lutte permanente de Cuba pour défendre sa souveraineté et son indépendance.

Selon le chef de la diplomatie syrienne, le monde est reconnaissant à Cuba dans son apport en matière de santé, assistance médicale et soutien aux peuples en quête de leur liberté et leur indépendance, notamment en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient.

Il a réaffirmé son soutient à Cuba et dénoncé les tentatives d'attaque contre la Révolution cubaine en considérant  que la bataille menée par les habitants de l'île appartenait  également aux Syriens.

« Les complots nord-américains contre Cuba sont similaires aux complots contre la Syrie.  Le peuple cubain tout comme le syrien ont pourtant réussi à les déjouer n’ayant pas permis aux ennemis d'arriver  à leurs fins », a-t-il conclu.

jcc/mgt/fm