Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba accuse les États-Unis d'encourager les joueurs de baseball à fuir le pays

La Havane, 27 septembre (Prensa Latina) Cuba a réaffirmé aujourd'hui que le gouvernement étasunien était le promoteur de l'exode de ses joueurs de baseball à l'étranger est après l'annulation d'un accord entre la fédération nationale et la MLB par l'administration de Donald Trump.

Ladite accusation survient après que six des joueurs de baseball  au nom du pays caribéen au championnat du monde U-23 au Mexique ont quitté les rangs de l'équipe, toujours en lutte pour passer à la deuxième phase de l'événement.

À cet égard, le site officiel de l'Institut cubain des sports a déclaré que la disqualification du lien contractuel entre les parties empêchait leurs joueurs de réaliser leurs rêves par la voie naturelle, plausible par contre  pour le reste des pays.

Dans ce sens,  la mesure du gouvernement de Donald Trump (2017-2021) stimule le trafic d'athlètes pour défendre des intérêts politiques, étrangers au bien-être et à la tranquillité de la famille cubaine.

Pour sa part, le site web de la Fédération locale (FCB) de la discipline, expose que « les abandons sont des expressions concrètes dérivées de la décision états-unienne controversée et injuste. Sans aucun doute, c'est un obstacle difficile à surmonter pour la direction et l'équipe. Il n'est pas facile de maintenir une mentalité de gagnant lorsque ce genre de chose se produit au milieu d'une compétition. Nous affectons  notre soutien total à l'équipe ".

Malgré les obstacles, l'équipe entraînée par l'ancien receveur Eriel Sánches, compte deux victoires et une défaite et partage la deuxième place du groupe A avec la République dominicaine, toutes deux à un demi match du Mexique, pays hôte, qui compte trois victoires et une défaite.

Ce lundi, les Antilles s'appuieront sur le lanceur droitier Jose Eduardo Santos pour affronter la République tchèque en quête d'un troisième succès dans le tournoi, qui se déroule dans les villes mexicaines d'Obregon et Hermosillo jusqu'au 2 octobre.

jcc/rgh/rws