Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un jardin cubain multiplie des orchidées par la biotechnologie végétale

Artemisa, Cuba, (PL) Reconnu pour sa collection de variétés cubaines et exotiques, le Jardin d'orchidées de Soroa emploie des techniques de la biotechnologie végétale pour reproduire à grande échelle des exemplaires de la dénommée Aristocrate des fleurs.


La directrice des recherches de cette institution fondée il y a plusieurs décennies, Elaine Gonzalez, a indiqué à Prensa Latina que « le laboratoire de plantes in-vitro du verger, le plus important de son type à Cuba, multiplie des espèces en danger pour les réintroduire ensuite dans leur milieu naturel ».

« Un autre des objectifs est de soutenir la commercialisation de certains types d'orchidées distinguées pour leur pétale modifié », a-t-elle expliqué.

« Situé dans l'occidentale Réserve de la Biosphère Sierra del Rosario, ce jardin date de 1943. Il expose actuellement plus de 480 variétés d'orchidées, patrimoine qui a réussi à survivre sur des terrasses ombragées et à l'air libre, malgré les ouragans successifs », a-t-elle précisé.

« Appartenant maintenant à la province d'Artemisa, Soroa est bien plus qu'un site à parcourir pour admirer. Étudier et préserver celle qui est également connue comme la Dame du Règne Végétal sont les inquiétudes de ses travailleurs », a-t-elle affirmé.

Situé à 70 kilomètres de La Havane, Soroa est annuellement visité par des milliers de voyageurs, nationaux et étrangers, attirés par la beauté du lieu et son patrimoine floral qui comprend d'autres familles botaniques.

Près d'un tiers des orchidées cubaines vit dans la région occidentale de l'île.

peo/jcm/ap