Agence de Presse de l'Amérique Latine

La canne à sucre fait tourner des centrales électriques à Cuba

La Havane, 5 juillet  (Prensa Latina) Actuellement, à Cuba, trois centrales électriques classiques vont se voir dotés d'extensions et on en fera de même avec trois centrales bioélectriques, ces dernières faisant partie des 17 qui seront développés en priorité afin d'être opérationnelles en 2030.


Selon des sources officielles, la production d'électricité à partir de canne à sucre dans ces centrales constitue aujourd'hui le programme-phare du secteur sucrier Cubain.

Toutes ces centrales font partie d'un projet global approuvé en 2014, a expliqué à Prensa Latina Barbara Hernández, la directrice de la Production Électrique du Groupe Sucrier Azcuba, lors d'un forum mondial de ce secteur qui s'est tenu à La Havane.

Selon Hernández, les  trois centrales bioélectriques en construction se trouvent à proximité des centres  de Jesús Rabí, Ciro Redondo et Héctor Rodriguez, dans les provinces de Matanzas, Ciego de Àvila et de Villa Clara, respectivement dans la zone occidentale et dans la zone centrale du pays.

La centrale bioélectrique de Jesús Rabí représente un investissement de 40 millions de dollars et pourra produire 20 MégaWatts (MW).

Pour le moment 92 pour cent des fonds nécessaires pour cette œuvre sont disponibles et il en va de même pour 45 pour cent des investissements destinés à la construction des  habitations définitives allant avec ce projet et 99 pour cent des investissements nécessaires pour mettre en place les  installations temporaires.

En ce qui concerne la centrale de Ciro Redondo, dont le coût s'élèvera à 187 millions de dollars, elle devrait produire 62 MW lorsqu'elle sera terminée.

52 pour cent des travaux sont déjà achevés et l'on estime qu'elle devrait être opérationnelle pour la récolte de canne à sucre de la saison 2019/2020.

Les travaux de la centrale  de Héctor Rodríguez se trouvent dans un état d'avancement à peu près identique et elle devrait également commencer à produire de l'électricité au cours de la prochaine récolte de canne à sucre.

Grâce à ce programme, le programme de production électrique renouvelable atteindra 14 pour cent. L'objectif fixé est de 24 pour cent à l'horizon 2030 pour l'ensemble de la production électrique nationale qui inclut d'autres sources propres d'énergie dont les principales sont l'énergie photovoltaïque et l'énergie éolienne.

Peo/acl/rs