Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Le Parlement portugais légalise l’euthanasie

Lisbonne, 29 janvier (Prensa Latina) Le parlement portugais a adopté aujourd’hui définitivement la loi autorisant la mort médicalement assistée (euthanasie). La législation a été soutenue par 136 députés de l’Assemblée de la République, 78 s´y sont opposés et 4 députés se sont abstenus.

Le texte va maintenant passer dans les mains du président tout juste réélu Marcelo Rebelo de Sousa pour qu´il y oppose son veto, le promulgue ou le soumette à la Cour Constitutionnelle (la plus haute instance judiciaire).

Les socialistes du premier ministre Antonio Costa, le Bloc de gauche, les Verts, l’Initiative libérale et le parti Personnes-Animaux-Nature, qui ne compte qu’un seul législateur, ont voté en faveur de cette initiative.

Quatorze députés sociaux-démocrates se sont également joints au projet, dont le groupe a pourtant tenté sans succès de reporter le débat.

Comme lors du vote en première lecture de février 2020, les députés sociaux-démocrates, du Parti communiste portugais et du Parti populaire chrétien-démocrate se sont opposés au texte.

D’une manière générale, le texte admet la mort médicalement assistée par un médecin pour les personnes âgées de plus de 18 ans sans maladie mentale en cas de souffrance ou de maladie incurable.

S’il était adopté, le Portugal deviendrait le cinquième pays d’Europe et le septième du monde où cette option est possible. C’est déjà légal aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Espagne, au Canada et en Colombie.

peo/mgt/ro