Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

L'Iran stockera bientôt de l'uranium d'une pureté de 60 pour cent

Téhéran, 15 avril (Prensa Latina) Dans seulement une semaine, l'Iran commencera à accumuler de l'uranium enrichi à 60 %, a confirmé hier son représentant permanent auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Kazem Gharibabadi.

Il y a quelques heures à peine, Gharibabadi a annoncé le déclenchement du processus d'enrichissement à un degré de pureté aussi élevé au sein de la centrale nucléaire de Natanz, à 250 kilomètres au sud de cette capitale.

Cette centrale a subi dimanche dernier une attaque qui a endommagé son réseau énergétique, juste après le démarrage des centrifugeuses IR6 et IR4, plus modernes, plus avancées et plus efficaces.

En réponse à cette action, qualifiée de terrorisme nucléaire par les autorités iraniennes, l'enrichissement de l'uranium a débuté à un niveau historique pour la République islamique.

La modification du processus vient de commencer et nous espérons accumuler de l'uranium à 60 % de pureté la semaine prochaine, a déclaré Gharibabadi.

Ce produit, a-t-il ajouté, “permettra d'améliorer la qualité et la quantité de produits radio-pharmaceutiques dans le pays”.

À la tête d'une mission à Vienne, en Autriche, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé des Affaires politiques, Abbas Araghchi, a annoncé cette mesure au directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi.

Araghchi a informé Grossi que mille autres centrifugeuses IR6 et IR4 seraient mises en service à Natanz dans le cadre de la modernisation de la centrale nucléaire.

peo/jcc/mem/arc