Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des médecins cubains travaillent en Haïti malgré la crise sociopolitique

Par Aneli Ruiz Garcia

Port-au-Prince, 18 avril (Prensa Latina) La brigade médicale cubaine opère en Haïti malgré la crise sociopolitique aiguë et la recrudescence de l’insécurité, a assuré aujourd’hui son coordinateur général, Luis Orlando Olivero.

Lors d’un entretien accordé à Prensa Latina, le médecin a affirmé que le contingent de professionnels de santé de l’île a accompagné le peuple haïtien lors de coups d’État, de tremblements de terre, d´épidémies et d’autres situations complexes, et que la crise actuelle ne sera pas différente.

La situation politique actuelle est très complexe, avec des épisodes de violence, d’insécurité et d’enlèvements, 'mais dans ce scénario nous travaillons, avec beaucoup de précaution, d’attention, et sans abus de confiance', a-t-il confié.

Actuellement, près de 300 spécialistes cubains travaillent dans les 10 départements d’Haïti, au sein des 18 hôpitaux communautaires de référence appartenant au système public de santé.

En 2020, ils ont réalisé 21.706 chirurgies, 3.632 accouchements, et plus de 600.000 traitements de réhabilitation, des données qui s’ajoutent aux plus de 70.000 personnes qui ont amélioré ou retrouvé leur vision par l’Opération Miracle (opération médicale menée par Cuba permettant à des personnes dans le besoin de bénéficier de soins ophtalmologiques).

Ces derniers mois, la crise politique s’est aggravée, avec des partis d’opposition et des organisations sociales qui ne reconnaissent pas la légitimité du président Jovenel Moïse et qui affirment que son mandat constitutionnel a expiré en février dernier.

La situation a provoqué la multiplication des manifestations antigouvernementales, principalement dans la capitale, qui critiquent également la réforme constitutionnelle proposée par Moïse et le processus électoral pour renouveler les élus politiques.

Olivero a expliqué qu’ils travaillent également dans les autres départements où il y a 'un calme apparent', tout en veillant toujours à l’intégrité physique des coopérants.

La brigade continue de servir dans les endroits où la situation est plus normale, ce qui confirme la déclaration de notre général d’armée, Raúl Castro, selon laquelle Cuba accompagnera toujours Haïti, a-t-il souligné.

En décembre prochain, les professionnels de l’île auront accompli 23 ans de travail interrompu en Haïti depuis leur arrivée en 1998 après l’ouragan George.

Durant cette période, la brigade médicale du contingent Henry Reeve a été déployée à trois reprises, la dernière fois pour lutter contre la pandémie de Covid-19, et plus de 120 personnalités haïtiennes ont soutenu sa candidature au prix Nobel de la Paix 2021.

peo/oda/Ane