Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les États-Unis vont fortement réduire leur personnel consulaire en Russie

Moscou, 3 mai (Prensa Latina) L’ambassade nord-américaine dans cette capitale a annoncé qu’elle réduira de 75 pour cent son personnel consulaire à compter du 12 mai prochain en raison de l’interdiction d’employer des ressortissants de Russie et de pays tiers, a souligné vendredi dernier la presse locale. 

Cette délégation diplomatique a indiqué dans un communiqué que les services consulaires seraient limités aux situations d’urgence pour les citoyens étasuniens et à un nombre très limité de visas d’immigration en cas d’urgence liée à l’âge ou à des questions de vie ou de mort.

'Ces réductions de service sont nécessaires en raison de la notification du 23 avril que le gouvernement russe a l’intention d’interdire à la mission des États-Unis en Russie d’employer des ressortissants étrangers à quelque titre que ce soit', a indiqué le document.

Selon le texte publié sur son site web, le consulat nord-américain à Moscou cessera de traiter des visas de non-immigrant pour des voyages non diplomatiques.

L’ambassade a par ailleurs précisé que la prestation de services d’urgence aux citoyens étasuniens en Russie pourrait être retardée car les employés consulaires ont des capacités limitées pour voyager hors de Moscou.

Moscou a récemment annoncé que la mission de Washington dans cette capitale ne pourra pas recruter de ressortissants russes ou de pays tiers, pratique qui, selon la porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, est devenue un mécanisme de recrutement d’agents de renseignement.

L’Exécutif a également fait savoir à l’ambassade que ses fonctionnaires seraient tenus de solliciter des permis pour se rendre à plus de 40 kilomètres du siège diplomatique lors de leurs déplacements dans le pays, ce qui n’était pas obligatoire à ce jour.

Les relations entre la Russie et les États-Unis se sont encore un peu plus détériorées depuis le 15 avril dernier, lorsque le président nord-américain Josep Biden a approuvé des mesures unilatérales contre 32 entités et individus de Russie et a expulsé 10 fonctionnaires de l’ambassade de Moscou à Washington.

Par la suite, le Kremlin a déclaré persona non grata 10 employés de l’ambassade des États-Unis à Moscou et a sanctionné huit hauts fonctionnaires du gouvernement nord-américain.

peo/mem/mml/gdc