Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’ALBA-TCP réaffirme sa solidarité avec Saint-Vincent-et-les Grenadines

Caracas, 4 mai (Prensa Latina) L’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique-Traité de commerce des peuples (ALBA-TCP) a ratifié hier sa solidarité avec Saint-Vincent-et-les Grenadines face aux dommages causés par l’éruption du volcan La Soufrière. 

Le secrétaire exécutif de l’ALBA-TCP, Sacha Llorenti, et le président de la Banque de l’ALBA, Raúl Li Causi, ont rencontré hier le premier ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines, Ralph Gonsalves, auquel ils ont réitéré la volonté du bloc d’intégration de déployer tous les efforts nécessaires pour aider à surmonter ce moment difficile.

Nous avons rencontré le premier ministre de Saint-Vincent-et-les Grenadines. L’ALBA-TCP et la Banque de l’ALBA continueront d’accompagner son peuple pour relever les grands défis du pays en raison de l’éruption du volcan La Soufrière et de la pandémie (de Covid-19), a indiqué Llorenti sur le réseau social Twitter.

Les autorités de l’organisme intégrationniste sont arrivées ce lundi en visite officielle dans la nation caribéenne, où elles assumeront un programme de travail intense, a informé l’organisme sur la plate-forme communicationnelle susmentionnée.

Au cours du mois écoulé, les pays de l’ALBA-TCP ont intensifié leur appui humanitaire à Saint-Vincent-et-les Grenadines face aux dégâts causés par l’activité volcanique de la Soufrière.

Le 21 avril, le navire de la marine vénézuélienne Goajira T-63, en provenance de Sainte-Lucie, est arrivé dans le pays des Caraïbes avec une cargaison d’eau potable, de vivres et d’intrants divers pour soutenir les actions de secours aux sinistrés.

De même, le navire a transporté des médicaments et du personnel d’assistance en provenance de Cuba, dans le cadre du pont maritime mis en place par le bloc intégrationniste pour faire face à l’urgence humanitaire.

Le Venezuela a également détaché à Saint-Vincent-et-les Grenadines une équipe de la Force d’intervention humanitaire Simón Bolívar, composée de spécialistes des situations à risque, pour appuyer les opérations d’évacuation, de recherche, de soins pré-hospitaliers et d’assistance technique.

peo/Jha/Wup