Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Norvège appelle à la fin de la violence israélienne contre les Palestiniens

Oslo, 10 mai (Prensa Latina) La ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Eriksen Soreide, a appelé aujourd’hui à la fin de la violence israélienne contre les Palestiniens dans les territoires occupés de Jérusalem-Est, qui a déjà fait près de 400 blessés. 

Jérusalem est pour beaucoup une ville sacrée. Le respect de la foi des autres doit prévaloir, surtout pendant les fêtes religieuses (en référence au Ramadan). L’intégrité des sites sacrés et le statu quo historique doivent être maintenus et pleinement respectés, a déclaré Soreide.

Elle a également appelé à respecter la sécurité et les droits des habitants, lesquels souffrent de la violence de la police israélienne.

Face à cette situation tendue, a-t-elle ajouté, j’exhorte les leaders politiques, religieux et autres à tout mettre en œuvre pour désamorcer le conflit.

Les menaces, les incitations et le recours à la violence sont inacceptables et doivent cesser.

Les protestations, déclenchées la semaine dernière par l’expulsion d’arabes résidant dans le district de Sheikh Jarrah pour y construire une colonie de peuplement israélienne, ont été aggravées par l’invasion de fanatiques juifs dans le complexe de la mosquée Al-Aqsa, l’un des trois lieux les plus sacrés de l’Islam.

L’Organisation des Nations Unies et l’Union européenne, ainsi que divers pays, ont exigé de Tel-Aviv la fin de la répression et de constructions de colonies de peuplement israéliennes dans les territoires occupés.

Deux centaines d’enfants ont été blessés lors des affrontements, a signalé l’Organisation des Nations Unies pour l’enfance.

peo/mgt/ro