Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Cuba condamne en Autriche l’agression israélienne contre les Palestiniens

Vienne, 18 mai (Prensa Latina) Cuba a exprimé hier dans cette capitale sa condamnation la plus ferme de l’assaut de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem occupée et des bombardements israéliens contre la population palestinienne dans la bande de Gaza. 

L’ambassadrice de Cuba dans ce pays, Loipa Sánchez Lorenzo, a souligné que l’agression de Tel-Aviv a causé plus d’une centaine de morts et la destruction d’infrastructures et d’importants dégâts matériels.

Prenant la parole lors du débat général de la trentième session de la Commission du crime et de la justice pénale dans cette ville, la fonctionnaire a dénoncé ces agressions comme une autre violation grave et flagrante de la Charte des Nations Unies.

De même, ces actions de guerre violent le droit international et le droit international humanitaire, a-t-elle souligné.

Cuba lance un appel pressant à la communauté internationale, à tous les États et à l’Organisation des Nations Unies pour exiger la cessation immédiate de l’agression israélienne, a déclaré l’ambassadrice.

La diplomate a réitéré l’appui sans réserve de son pays à un règlement global, juste et durable du conflit israélo-palestinien, fondé sur la création de deux États.

Sánchez Lorenzo a expliqué que cela doit permettre au peuple palestinien d’exercer son droit à l’autodétermination et à disposer d’un État indépendant avec les frontières d’avant 1967, et Jérusalem-Est pour capitale.

Par ailleurs, la fonctionnaire a indiqué que Cuba rejette et condamne tous les actes, méthodes et pratiques terroristes, sous toutes leurs formes et manifestations.

En outre, nous sommes engagés dans la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains, a souligné Sánchez Lorenzo.

Notre État et notre gouvernement ont la volonté politique de prévenir et de combattre la traite sous toutes ses formes et de protéger les victimes, fondement de notre politique de tolérance zéro, a-t-elle souligné.

Nous signalons l’importance de la lutte contre le trafic illicite de migrants et la traite des personnes, qui, bien que n’ayant pas d’impact significatif sur notre pays, sont des défis auxquels nous ne sommes pas étrangers et auxquels nous devons toujours nous préparer, a-t-elle manifesté.

peo/msm/to