Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

La Russie admet que les personnes vaccinées avec Spoutnik V nécessiteront à terme un autre vaccin

Moscou, 8 juin (Prensa Latina) Le vice-ministre russe de la Santé, Oleg Gridnev, a déclaré aujourd’hui que les personnes vaccinées avec Spoutnik V contre la Covid-19 pourraient avoir besoin d’une nouvelle vaccination avec un autre médicament après un certain temps. 

Durant son intervention devant la Douma d’État (Chambre basse du Parlement russe), Gridnev a par ailleurs souligné combien il était positif que le pays dispose d’autres vaccins que Spoutnik V et la nécessité d’augmenter leurs productions, a rapporté l’agence de presse TASS.

Il a signalé que les scientifiques russes prédisent qu’un an après la première vaccination une nouelle, avec un médicament différent, pourrait être nécessaire, et que cela pourrait avoir lieu avec CoviVac ou EpiVacCorona, les deux autres vaccins du pays, 'mais la recherche continue dans cette direction', a-t-il expliqué.

Il a ajouté que la production industrielle de Spoutnik V est aujourd’hui beaucoup plus importante, de sorte que sa distribution et ses livraisons sur le territoire russe le sont également.

Le vice-ministre russe de la Santé a également expliqué aux députés que, selon les études, le vaccin monodose Sputnik Light donne de bons résultats dans le développement de la réponse immunitaire chez les jeunes.

La vaccination contre le SRAS-CoV-2 est pratiquée dans toutes les régions de Russie depuis janvier de cette année.

peo/mem/mml