Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Coupe d'Europe de football du coronavirus ?

Madrid, 30 juin (Prensa Latina) Sans ôter le mérite des huit équipes qui ont atteint les quarts de finale de la Coupe d'Europe de football 2020 (qui déroule actuellement en raison de la pandémie de la Covid-19), aucun spécialiste sérieux ne tentera aujourd'hui de prouver que la compétition excelle par son haut niveau de jeu. 

Certes, il y a de l'engagement et du sacrifice. Mais l'accumulation des blessures et l'épuisement physique évident de nombreux footballeurs confirment, une fois de plus, qu'il s'agit d'êtres humains avec des variables dans leur courbe de performance.

Il serait absurde de ne pas mentionner la pandémie de Covid-19 ayant eu un impact considérable sur le sport. Les championnats nationaux européens se sont déroulés avec des interruptions et des contretemps dus aux contagions de joueurs.

L'irrégularité des rencontres, notamment en Ligue des champions et Ligue Europa, a notamment été constaté pour les clubs et leurs joueurs, et ce sans mentionner le fait de jouer dans des stades vides.

Le fait qu'ils soient des professionnels n'enlève rien au fait que tout cela affecte leur motivation. Il est temps de remettre sur la table la vieille analyse faisant état de l'excès de matchs auxquels s'exposent les joueurs.

peo/jcc/ga/ft/cvl