Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des champions olympiques accorderont du prestige aux championnats du monde de gymnastique artistique

Lausanne, 7 octobre (Prensa Latina) Les champions olympiques de Tokyo Hashimoto Daiki, Rebeca Andrade, Angelina Melnikova et Shin Jeahwan assureront le prestige des Championnats du monde de gymnastique artistique à Kitakyushu en 2021, a révélé aujourd'hui la Fédération internationale de la discipline sportive. 

Selon la liste préliminaire des gymnastes, la Japonaise Daiki, la Sud-Coréenne Jeahwan, la Brésilienne Andrade et la Russe Melnikova sont en tête du peloton de plus de 400 sportives de 59 pays en lice dans l'événement japonais prévu du 18 au 24 octobre.

Le local Daiki est le principal favori pour le titre de champion du concours général, fort de son succès au concours général de Tokyo, où il est devenu le plus jeune champion du concours général de tous les temps.

Il sera rejoint à Kitakyushu par la star japonaise Uchimura Kohei, qui a raté la finale olympique individuelle et peut se targuer de six titres mondiaux consécutifs entre 2009 et 2015 et des règnes à Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016.

En plus de Daiki, Kohei et du Sud-Coréen Jeahwan, la liste des hommes comprend les noms du Philippin Carlos Yulo, du Turc Ibrahim Colak et du Brésilien Arthur Mariano, les seuls champions du monde en titre.

La Brésilienne Andrade,  deuxième du concours général il y a deux mois à Tokyo, semble être la principale prétendante au podium féminin.

Selon le programme du championnat, les qualifications féminines se dérouleront du 18 au 19 octobre, suivies des séries masculines dans la nuit du 19 au 20 octobre. Les finales générales auront lieu les 21 et 22 octobre et le concours de médailles par agrès les 23 et 24 octobre dans cet ordre.

Pour la première fois depuis 1996, le concours mondial de gymnastique artistique coïncidera avec la version olympique.  D’ailleurs, des représentants de tous les continents se disputeront les titres du concours général masculin et féminin et les finales des 10 engins à Kitakyushu.

jcc/acl/yma