Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba travaille au retour de ses médecins séquestrés au Kenya

La Havane, 15 avril (Prensa Latina)Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a manifesté que l´État travaille sans relâche pour le retour des deux médecins séquestrés au Kenya.


« Cuba s´efforce sans relâche pour le retour sains et saufs d´Assel et Landy, nos médecins séquestrés au Kenya », a écrit le mandataire caribéen sur son compte Twitter.

« Nous avons la certitude que leur mission humanitaire sera respectée et reconnue. Nous croyons en la solidarité », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le chancelier cubain, Bruno Rodriguez, a informé la veille s´être entretenu avec la ministre des Affaires Étrangères du Kenya, Monica Juma. « Nous avons échangé au sujet de l´enlèvement des deux médecins cubains et des actions mises en œuvre par le gouvernement de ce pays face à cet incidentdéplorable. Elle a fait part de sa solidarités aux familles cubaines », a-t-il signalé.

Rodriguez a également précisé que les collaborateurs cubains au Kenya étaient en lieux sûrs et que l´ambassade de Cuba à Nairobi était en contact permanent avec eux, comme avec leurs familles.

Le Ministère de la Santé Publique de Cuba a informé de l´enlèvement le 12 avril dernier de deux collaborateurs cubains qui prêtaient service dans le comté de Mandera au Kenya.

Selon la note officielle, les médecins se nomment Assel Herrera Correa, spécialiste de médecine générale de la province de Las Tunas, et Landy Rodriguez Hernandez, spécialiste en chirurgie de la province de Villa Clara.

La collaboration médicale de la plus grande des Antilles avec le Kenya a débuté en juin 2018, et 101 médecins cubains travaillent sur l´ensemble du territoire de ce pays africain.

peo/mem/joe/gdc