Agence de Presse de l'Amérique Latine

La Jamaïque demande à Cuba un renfort d´infirmières pour faire face au COVID-19

Kingston, 12 mars (Prensa Latina) Le gouvernement de la Jamaïque a demandé à Cuba une centaine d’infirmières pour aider les unités locales de soins intensifs dans le traitement des cas les plus graves de COVID-19, a souligné hier le quotidien local Jamaica Observer.


Selon le quotidien, le ministre de la Santé et de la Protection Sociale, Christopher Tufton, explore avec des représentants de la plus grande des Antilles la possibilité d’avoir un contingent pour contribuer à l’effort national face à la présence de l’agent pathogène.

Sans annoncer quand les infirmières cubaines arriveraient sur le sol jamaïcain, le titulaire de la santé a estimé le nombre de 100 infirmières cubaines comme un nombre substantiel pour combler le vide dans les centres de soins intensifs.

La Jamaïque a confirmé hier le premier patient infecté par la souche du nouveau coronavirus, qui est arrivé sur l’île le 4 mars en provenance du Royaume-Uni.

Le gouvernement a confirmé la disponibilité de 7 milliards de dollars de fonds d’urgence pour lutter contre la menace sanitaire.

Selon le Ministère de la Santé, cité par la Jamaica Observer, quatre centres de quarantaine sont actuellement recensés et d’autres sont sur le point d’être modernisés dans chacun des hôpitaux publics du pays.

À l’heure actuelle, plus de 300 professionnels de la santé cubains, dans le cadre de l’accord de coopération technique bilatérale, travaillent dans des établissements hospitaliers situés dans toute la Jamaïque.

Fin février dernier, un groupe de 38 collaborateurs de la plus grande des Antilles, composé de médecins, d’infirmières et d’ingénieurs biomédicaux, a rejoint la Brigade Médicale pour contribuer au bien-être et à la santé du peuple jamaïcain.

peo/jcm/Yma