Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Les Mères de la Place de mai, 43 ans de lutte

Par Maylin Vidal

Buenos Aires, 3 mai (Prensa Latina) Les Mères de la Place de mai, ces argentines qui sont allées chercher désespérément leurs enfants disparus pendant la dernière dictature militaire (1976-1983), ont fêté jeudi leur 43 ans de lutte soutenue, se battant pour plus de justice sociale.

 'Mères de la Place, le peuple vous embrasse', a-t-on pu écouter lors de chaque marche où les femmes aguerries et aujourd’hui âgées qui portent une blessure ouverte parce qu’elles ont perdu leurs enfants. Mais cette douleur en font un espoir pour un monde meilleur, elles sont un exemple de ténacité, force et du fait que l’amour peut tout, même dans les temps les plus durs.

A l’occasion d’un nouvel anniversaire de cette bataille qui, après un certain temps, continue de chercher les plus de 30.000 détenus-disparus, ces « folles », comme les militaires les ont qualifiées à l’époque, sont aujourd´hui révérées par des milliers de personnes.

A plus de quatre décennies du premier tour au pied de la pyramide historique de la Place de Mai, pleines de rides mais avec une force inébranlable, les Mères restent actives dans la lutte, défendant la mémoire des détenus-disparus, embrassant les causes les plus nobles, une lutte permanente soutenue par des milliers qui les remercient aujourd’hui pour leur exemple de convictions et de persévérance.

peo/agp/may