Agence de Presse de l'Amérique Latine

Une centrale électrique mobile déjà installée dans la capitale cubaine

La Havane, 29 novembre (Prensa Latina) La centrale électrique flottante qui ajoutera 130 mégawatts (MW) au système électro-énergétique cubain est arrivée aujourd'hui dans la baie de La Havane, où elle commencera à fonctionner en décembre prochain.

Selon un reportage de la télévision nationale, la centrale appartient au groupe turc Istanbul Energy Group et, comme trois autres situées près de la province occidentale d'Artemisa, elle constitue le premier projet de cette société en Amérique latine.

« Cuba a fait appel aux services des quatre patanes pour renforcer la capacité de production de base du pays », a confirmé le ministre de l'énergie et des mines, Liván Arronte.

Selon le rapport, la production mobile représente actuellement sept pour cent des charges du système électrique national.

Des ingénieurs, des architectes et des techniciens ont conçu le projet d'infrastructure qui permettra de connecter la production mobile de ce point de La Havane au système national.

L'entité médiatique a assuré que seuls les 400 derniers mètres de la liaison avec ce patana devaient encore être construits de sorte que la synchronisation commence avant la fin de l'année.

Le président Miguel Díaz-Canel a souligné lors de la dernière session de l'Assemblée nationale que malgré les conditions difficiles de l'économie cubaine, le gouvernement avait prévu des fonds pour la récupération  de 608 MW d'énergie d’ici la fin 2021.

jcc/jha/idm