Articles

La Russie et les Etats-Unis ont abordé la tentative d’assassinat contre Loukachenko

Moscou, 19 avril (Prensa Latina) Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a confirmé aujourd’hui que le président russe, Vladimir Poutine, avait partagé des informations avec son homologue nord-américain, Joe Biden, sur la tentative d’assassinat du mandataire bélarusse, Alexandre Loukachenko.

Le chef de presse de la présidence russe a assuré aux journalistes que le sujet avait été débattu lors de la récente conversation téléphonique entre les deux chefs d´État, mais il n’a pas répondu à la question sur l’éventuelle implication de Washington dans les faits.

'Toutes les informations qui peuvent être données seront fournies par les services spéciaux à leur propre discrétion', a déclaré Peskov, selon l’agence de presse TASS.

Il a noté que les personnes détenues avaient prévu des plans qu’il a qualifiés de 'concrets et absolument destructeurs' à l’égard du président bélarusse, ce qui 'prouve un grand danger', a ajouté le politicien russe.

Lors de déclarations récentes à la suite de l’arrestation des personnes impliquées à Moscou, Loukachenko a dénoncé l’implication probable d’agences nord-américaines dans la tentative de coup d’État contre son pays et les plans d’assassinat contre lui et sa famille.

Nous avons arrêté le groupe, ils nous ont montré comment ils avaient tout planifié, j’ai gardé le silence. Ensuite, nous avons découvert le travail de services de renseignements clairement étrangers, très probablement la CIA, le FBI, a-t-il déclaré.

Le mandataire a accusé les plus hautes autorités étasuniennes d’être derrière ces plans.

'Personne ne peut se fixer la tâche d’éliminer un président à l’exception des plus hauts dirigeants politiques', a-t-il estimé.

Il a rapporté que les autorités de son pays ont demandé l’aide du gouvernement russe et de son Service fédéral de sécurité (FSB) pour organiser l’arrestation des personnes impliquées dans les plans d’attentats.

Vendredi, le FSB, avec le soutien du Comité de sécurité de l’État bélarusse, a arrêté à Moscou les citoyens bélarussiens Alexandre Feduta et Youri Zenkovitch, ce dernier possédant également nationalité étasunienne.

Selon le service des relations publiques du FSB, les deux projetaient de réaliser un coup d’État militaire au Belarus en suivant le scénario des révolutions dites de couleurs et en impliquant des nationalistes ukrainiens et locaux.

L’agence de sécurité russe a confirmé que les actions incluaient l’élimination physique du président du Belarus et de sa famille.

peo/jcm/mml